Connaissez-vous vos droits lorsque vous voyagez avec une compagnie aérienne?

102
0
@https: //pixabay.com/fr/aeropuerta-a-la-wait-802008/

Il y a peu d'aspects dont nous nous occupons plus tout au long de l'année que nos voyages en avion. Les coûts économiques et temporaires de la planification de nos vacances ou de nos voyages chez des parents ou des amis font de l’achat d’un billet une étape de délicatesse extrême. Par conséquent, lorsque nous marquons la date et l’heure de notre vol dans notre calendrier, tout échec qui l’influence devient une épreuve sans fin. Les conditions météorologiques ou une infinité d’incidents dans les aéroports, les compagnies aériennes et les avions peuvent perturber nos projets au moindre moment prévu. Maintenant, bien qu’une telle mauvaise boisson soit inévitable, il est important de savoir que chaque passager est assisté par une série de droits auxquels il ne faut pas renoncer. En ce sens, les compagnies aériennes et les agences de voyages sont très mal informées, ce qui rend encore plus essentiel de prendre l’initiative et d’agir à temps pour réclamer ces compensations.

Le moteur de recherche de voyageurs Liligo, qui est chargé de fournir à ses utilisateurs des informations sur les offres de voyages et la possibilité d'échanger des informations avec le secteur du tourisme, a récemment développé une étude recensant les cas les plus fréquents d'incidents impliquant des passagers. aérien, ainsi que les compensations et services auxquels ils ont droit, avant, pendant et après la date prévue de leur voyage. Cette étude, à laquelle on peut accéder en cliquant ici, distingue les cas liés aux retards, annulations, grèves et surréservation, mais mentionne également d’autres incidents liés aux bagages ou aux passagers ayant des besoins spéciaux. Dans cet article, nous expliquons les facteurs clés à prendre en compte dans les incidents les plus courants:

Vos droits en cas de retard

Les retards sont peut-être l'incidence la plus fréquente en voyage et sont donc également les cas où les compensations varient davantage en fonction de l'ampleur du recul. De cette manière, seuls les retards de plus de cinq heures et dans lesquels le passager décide de ne pas voyager ont droit à un remboursement. Si le retard survient sur le vol aller, le remboursement correspondrait à la totalité du billet, tandis que s'il était restitué, il serait attaché à l'itinéraire de retour. De plus, en fonction de la distance du vol, le passager peut recevoir une compensation supplémentaire pouvant atteindre les euros 600 pour des trajets de plus de 3500 km. Par contre, dans les retards d’au moins deux heures, la compagnie aérienne est obligée d’informer le passager de ses droits en matière d’indemnisation et d’assistance. En outre, si le vol subit un retard de deux heures ou plus et que l'itinéraire dépasse 1500 km, la compagnie aérienne est obligée de proposer de la nourriture ou même un hébergement gratuitement en fonction du temps d'attente des passagers.

En cas d'annulation

En ce qui concerne les annulations, l’essentiel est d’enquêter sur les causes qui les ont provoquées. Ainsi, dans des circonstances exceptionnelles de nature politique ou des conditions météorologiques défavorables mettant en péril la sécurité des passagers, la compagnie aérienne devrait donner la possibilité de récupérer le montant du billet à son coût économique ou de déplacer le passager sur le prochain vol, tout en étant responsable des frais. de maintenance associé à ladite option. Si, en revanche, les circonstances qui ont conduit à l'annulation relèvent de la responsabilité directe de la compagnie aérienne, un dédommagement sera disponible à condition que l'incident soit notifié moins de deux semaines avant la date du vol et si le vol diffère. plus de deux heures par rapport au calendrier initial. Enfin, si l'annulation intervient pour des raisons de grève, les compagnies aériennes sont obligées d'aider et d'indemniser les personnes concernées, conformément aux dispositions du règlement (CE) 261 / 2014 sur les droits des passagers.

En cas de surréservation

Il arrive parfois que les compagnies aériennes vendent plus de sièges que la capacité de l’avion ne le permet, une situation autorisée par la loi. Toutefois, dans ce cas, la compagnie aérienne est tenue de passer des accords avec les passagers pour qu'ils renoncent volontairement à leur place. Si le volume de renonciations requis n’est pas fourni, la compagnie aérienne a le droit de refuser l’embarquement, mais également l’obligation d’indemniser les passagers qui peuvent atteindre le montant de 600 euros.

Bagage retardé ou perdu

Si le passager ne reçoit son bagage que deux ou trois jours après son arrivée à destination, il a droit au remboursement des frais occasionnés par ce désagrément. En revanche, en cas de perte de bagages, le droit à réparation, pouvant atteindre les 1.131 euros, est présent, à moins que la facturation ne soit précédée d'une "déclaration spéciale de la valeur de la livraison des bagages". En outre, si le bagage est endommagé, le passager qui présente une réclamation dans les sept jours suivant sa réception a droit à une indemnisation.

Connaissez-vous vos droits lorsque vous voyagez avec une compagnie aérienne?
Laissez-nous votre évaluation?